Le BLOG NOTES de SALVADORALI
La vie, les choses, les gens & l'air du temps...

Thèmes

16esiel 20 mars actualité art été associations casablanca chefchaouen cinema edition enfants foire

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· BUZZ (69)
· COMME UN LUNDI (3)
· IDENTITéS (58)
· IL éTAIT UNE FOIS L'USAMéRIQUE (1)
· JOURNAL (83)
· KINESCOPE (20)
· PETITE PLANèTE (88)
· SAINTE RUSSIE (5)
· SOUS UN AUTRE ANGLE (73)
· TENDANCES (64)
· VUES (102)

Statistiques

Date de création : 21.12.2009
Dernière mise à jour : 19.10.2014
569articles


Articles les plus lus

· ACTIVITÉS MÉTALLIQUES
· YOUPORN EXPLIQUÉ AUX ENFANTS
· COMMENT TELQUEL VEND LE MAROC
· NE TIREZ PAS SUR LE CONCIERGE !
· GAI, GAI, L’ÉCOLIER…

· RUGBYMEN, VOS PAPIERS!
· FAMILLE AYOUCH : HICHAM AURAIT DU FERMER SA BOUCHE
· AINSI FOND, FOND, FOND, LA BANQUISE POLLUÉE
· LES TOROS S'ENNUIENT LE DIMANCHE
· FAUT-IL BRÛLER ÉRIC ZEMMOUR ?
· POUR SAUVER LES ABEILLES, ADOPTEZ DES RUCHES !
· UN SUMO DE POIDS
· LE DIXIèME JOUR
· CASSONS-NOUS JOYEUSEMENT LA FIGURE !
· MARIANNE ET LA BURQA

Voir plus 

Derniers commentaires Blogs et sites préférés

· Animal social
· Antigone-s
· Aziz Daouda
· BlindtextG
· Blitz time
· C'était quoi le 20 juin 1981 ?
· Calmez vos nerfs au bureau
· Ce qu'a vu Thami
· Chatriwalla : l'Homme à l'Ombrelle...
· Citoyen hmida

Voir plus


Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Rechercher

BONE RENTRÉ SCOLÈRE !

Publié le 19/10/2014 à 13:53 par salvadorali Tags : kénitra écoles privées maroc
BONE RENTRÉ SCOLÈRE !

tripsiml.jpg

 

 

 

 

3-C.jpg

 

 

 

 

4-C.jpg

 

 

 

 

5_1.jpg

 

 

 

...à suivre!



BOURGEONS SPORTIFS SUR GAZON SYNTHÉTIQUE

Publié le 05/10/2014 à 19:56 par salvadorali Tags : kénitra ajial enfants football addoha haouzia
BOURGEONS SPORTIFS SUR GAZON SYNTHÉTIQUE

 

Pause. 

Fin de session sous la direction du professeur Younes B., après le match.

Le président d’AJIAL, une association sportive de Kénitra, explique aux participants les modalités d’inscription afin de bénéficier de tous les équipements et services du CSP Haouzia.

 

 

…à suivre !

BOXE PUBLIQUE

Publié le 01/10/2014 à 13:06 par salvadorali Tags : Kénitra Oulad Oujih Boxe rings public
BOXE PUBLIQUE

Mardi 30 septembre, quartier Oulad Oujih, Kénitra.

SARDI OU KHNIFRI ? AÏD EL ADHA : L'EMBARRAS DU CHOIX !

Publié le 18/09/2014 à 14:02 par salvadorali Tags : maroc aid el kebir sardi khnifri acima
SARDI OU KHNIFRI ? AÏD EL ADHA : L'EMBARRAS DU CHOIX !

Dépendance du supermarché Acima, boulevard Mohamed V, Kénitra, 18 septembre 2014

 

Sardi à tête blanche ou Khnifri à tête rouge ? Pour trois dirhams de différence au kilo sur pied, que choisir en effet ? Dans 17 jours, date approximative selon le calendrier des jours fériés http://www.medias24.com/SOCIETE/7062-Le-calendrier-des-jours-feries-2014.html, il faudra avoir tranché...

 

* * *

Sardi, le mouton de l’aïd à l’ère de l’e-commerce. En quelques clics, ceux qui le désirent pourront se procurer le mouton de leurs rêves pour le sacrifice de l'Aïd. Pour ce faire, il faut s'inscrire sur sardi, le premier site de vente de mouton par internet, et choisir la bête, selon des critères dont la   race et le poids. Pour le paiement, les clients peuvent payer par carte bancaire ou par mandat. Le mouton choisi est livré dans un délai de 3 jours, selon le lieu de résidence du client. Côté prix, il faut compter entre 2500 DH et 6500 DH pour des moutons dont le poids va de 50 à plus de 110 Kg. Le site propose des fiches individuelles avec photos de tout le troupeau ainsi que plusieurs informations sur le sacrifice de l'Aïd et sa place dans l'Islam. Le360.ma

 

souqmout.jpg

 

 

cargo.jpg

 

 

 

livraison.jpg

 

 

 

long-couteau.jpg

 

 

* * *

Consommation. Les prix flambent à la veille de l’Aïd. D’après les éleveurs et les vendeurs de moutons, plusieurs facteurs contribuent à la hausse des prix du mouton. Il s'agit des frais de transport, le coût de location des garages dans les quartiers, mais aussi la cherté des béliers achetés au début de l'année aux souks pour les engraisser pendant deux à trois mois avant l'Aïd. «L’élevage des ovins ne s’avère pas toujours rentable. L’engraissement du mouton coûte souvent cher. Certains éleveurs ont recours à des produits d'engraissement illégaux (comme certains déchets) pour compenser leur perte. Et cela a un impact sur la qualité des viandes et au niveau du goût.    Le matin.ma, jeudi 2 octobre 2014

QUAND LE BÂTIMENT NE VA PAS... RIEN NE VA PLUS!

Publié le 09/09/2014 à 12:21 par salvadorali Tags : maroc leconomiste cgi scandale immobilier colere royale
QUAND LE BÂTIMENT NE VA PAS... RIEN NE VA PLUS!

 

L'économiste N°4343 du lundi 25 août 2014 consacré à la colère royale déclenchée par l'éclatement du scandale des malversations à la CGI, n'a pas fini de faire couler de l'encre et noircir du papier, ni de susciter l'indignation... 

 

Celle d’une  lectrice casablancaise par exemple, professionnelle du bâtiment mais surtout viscéralement patriote et sincèrement royaliste, qui s'émeut de la façon dont le quotidien économique met en scène la réaction royale, en l'occurrence l'ordonnancement d'une enquête, à la lumière d'un éditorial appelant à purger le secteur de ses opérateurs indésirables, au nom de l'idéal de transparence du marché privé;  dans la mesure où ce qui semble préoccuper le plus l'Économiste, c'est la façon dont le marché financier et la Bourse de Casablanca réagissent à la situation !

 

Alors que selon elle, le point de vue des citoyens, ceux qui en ont assez d'être le gibier hyper profitable des entreprises de relogement soi-disant économique et décent, est à peine effleuré au fil de ce dossier. Autrement dit, conclut-elle, on a l’impression que si le roi du Maroc est en colère, c’est simplement parce que le marché de l’immobilier économique n’est pas assez « transparent » et un peu trop rentable pour certains...

 

Considérant qu’en réalité, le souverain est sans doute entré en colère en découvrant à quel point ceux qu’il avait chargés de prendre soin de son peuple s’en étaient moqués, c’est le cas de le dire, royalement. À commencer par ceux pour qui "quand le bâtiment va, tout va", surtout pour leurs titres boursiers.

 

D’où le cri du cœur que cela lui a inspiré et qu’elle aimerait intituler, s’il se trouvait un seul journal suffisamment citoyen pour le publier : « Bravo, merci et pardon, Majesté ! »

 

 

...à suivre!

éROTISME IDéOLOGIQUE & PARTISAN

Publié le 01/09/2014 à 22:56 par salvadorali Tags : maroc sidi slimane pps pjd

 

"La banlieue de Sidi Slimane" http://en.roues.libres.free.fr/index.php?menu=photos&page=Maroc%20le%20Nord

à Youssef, qui se reconnaîtra ;-)

 

 

Kiosque360. Un conseiller communal du PPS a été placé en garde à vue pour une présumée tentative de viol sur une conseillère du PJD.

Le procureur général du roi près le tribunal de première instance de Kénitra a prolongé, jeudi, la garde à vue d'un conseiller du PPS dans une commune rurale de Sidi Slimane, accusé par une conseillère du PJD, dans la même commune, d'avoir tenté de la violer. C'est ce que rapporte Al Massae dans son édition de ce week-end. Le journal indique que le juge d'instruction a donné des ordres à la police judiciaire en vue d'approfondir l'enquête en auditionnant à nouveau l'accusé, âgé de 64 ans, au sujet de l'accusation de tentative de viol par la conseillère PJDiste, aide-pharmacien de son état. Selon le journal, la plaignante déclaré aux enquêteurs que le mis en cause a essayé de la violer dans sa voiture. N'ayant trouvé aucun moyen de transport, pour rentrer chez elle après le travail, elle n'a trouvé aucun inconvénient à ce que son collègue la raccompagne, parce qu'elle lui faisait confiance.

A en croire toujours Al Massae, le mis en cause a été arrêté, dans la soirée de mercredi, à la suite d’une alerte signalant qu'une femme de 34 ans a été victime d'une tentative de viol par le conducteur d'une voiture noire à proximité du tribunal de première instance de Sidi Slimane. Une tentative qui a été avortée suite à l'intervention d'un témoin qui a transporté, la victime inconsciente, à l'hôpital où on lui a délivré un certificat d'incapacité de 18 jours.

Ce procès risque d'envenimer les relations entre le PJD et le PPS, deux partis que tout oppose mais qui sont tout de même des alliés au gouvernement. Mais ce qui promet d'autres rebondissements, voire d'autres révélations, ce sont les déclarations de l'accusé qui affirme qu'il s'agit d'une plainte calomnieuse faisant partie d'un plan fomenté par l'actuel président du conseil. Selon le conseiller PPS, le président du conseil veut le tenir loin de la course électorale pour se venger des multiples plaintes qu'il a déposées contre lui. Affaire à suivre... "

http://www.le360.ma/fr/societe/une-pjdiste-accuse-un-conseiller-pps-de-tentative-de-viol-20637  

 

Ah, si seulement le conseiller présumé-violeur avait eu quelques dons pour la chansonnette ! Il aurait pu séduire son alliée au gouvernement par la proposition de la prendre comme première figurante dans un clip musical, voire dans un rôle chantant elle aussi au cas où la conseillère islamiste n'aurait pas été trop rigoriste, idéologiquement parlant...

 


 

 

MAUX CROISéS

Publié le 30/08/2014 à 15:37 par salvadorali Tags : typographie tifinagh amazighe maroc al akhbar mots croisés
MAUX CROISéS

 

Gros pavé dans la mare de l’identité amazighe et de l’alphabet Tifinagh !

 

Lundi 25 août dernier, le quotidien Al Akhbar publie une grille de mots fléchés concoctée par le cruciverbiste maison dans laquelle une définition suscite une indignation spectaculaire : « Amazigh ou [personne] au cœur de pierre, en cinq lettres : berbère ».

 

C’en est trop pour Tislit Unzar, une artiste et militante de la cause amazighe

http://salvadorali.centerblog.net/354-tu-seras-amazigh-mon-fils 

qui prend sa plus sévère plume et écrit à Rachid Nini, patron emblématique du quotidien en question, pour lui signifier sa réprobation. En lui précisant que le plus grave, en l'occurence, est que dans la mesure où la grande majorité des lecteurs de son genre de presse en consomment quotidiennement les éditions pour le plaisir de la grille de mots fléchés ou de sudoku, une définition offensante dans la grille de mots fléchés a infiniment plus d’impact qu’un éditorial ou un article de fond…

 

D’autant que le contexte de la publication de cette grille stupide voire malveillante est explosif. Dès le mois de juin dernier, dans le cadre de la préparation par le Haut Commissariat au Plan du prochain référendum général de la population, l’une des questions devant être posée aux recensés avait été jugée "menaçante" envers l’identité amazighe des Marocains et l’usage de l’alphabet tifinagh:

http://www.medias24.com/NATION/POLITIQUE/12361-La-place-du-tifinagh-dechaine-les-passions.html

 

De quoi déchainer les passions, en effet, des ultras de l'amazighité politico-culturelle, qui craignent que le gouvernement profite de la réponse à cette question pour adopter la transcription de la langue amazighe en caractères arabes…

 

Ce qui ne serait pas une mauvaise chose d’un certain point de vue : qu’importe l’alphabet pourvu que les gens soient incités à apprendre à parler la langue ! Considérant notamment que l’alphabet tifinagh, pour ancestral et authentique qu’il soit, est d’une extrême incohérence typographique : des lettres de graphie ressemblante expriment des sons nettement différents, ce qui n’est pas le cas de l’alphabet arabe, loin s'en faut.

 

Le moins que l’on puisse en dire est que les ultras de l’amazighité sont loin de l’audace réformiste des Turcs lorsque les héritiers de l'Empire islamique ottoman décidèrent d’adopter l’alphabet latin afin de transcrire leur langue qui jusque là faisait usage des caractères arabes…

 

 

 

LE BARRAGE ET LES PAUVRES GENS

Publié le 21/08/2014 à 18:54 par salvadorali Tags : dédommagement barrage khemisset maroc
LE BARRAGE ET LES PAUVRES GENS

http://www.panoramio.com/photo/51740493

 

CARTE.jpg

 

Pour se convaincre des méfaits du tourisme sous ses formes les plus insoupçonnablement néfastes, se rendre par exemple à Qariat Ouljet es-Soltane, Qaïdat des Had Aït Mimoun, Province de Khemisset et se contenter des images idylliques que cette région offre à profusion.

 

K1.jpg

 

Avec en prime l’émotion heureuse ou pas, c'est selon, d’apprendre que dans près d’un an, sur 25 km2, c’est le lac artificiel du futur barrage en construction qui s’offrira à la contemplation voire aux sports nautiques le cas échéant… Les takerkoustiens apprécieront.

 

K2.jpg

 

Les gens du pays quant à eux ont apprécié très négativement la façon dont a été mis en œuvre le plan de dédommagement des expropriations pour cause d’utilité publique. Une évaluation trop strictement matérielle et vénale, certes rigoureusement conforme aux tarifs du foncier mais ne tenant catastrophiquement pas compte de la nature ni sociale, ni économique mais éminemment écologique, des populations concernées que l’on projette d’arracher à leur environnement naturel.

 

K3.jpg

 

Autrement dit, comme le résume un habitant de la région qui vit avec angoisse et amertume les derniers mois qui la séparent de l’engloutissement : « Nous aurions préféré que l’on nous traite plutôt commes des plantes ou des arbres qu’il s’agirait de replanter précautionneusement ailleurs, au lieu de nous faire chasser à coups de millions en nous laissant livrés à nous-mêmes en réalité… »

 

K4.jpg

 

À moins qu’une nouvelle commission parlementaire ne vienne sans tarder faire autre chose que du tourisme administratif…

 

K5.jpg

 

« Rabat, 21 mars 2014 (MAP) - Les membres de la commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l'environnement à la Chambre des représentants effectueront, lundi prochain, une mission d'information au chantier du barrage Ouljet Soltane, dans la commune Ait Mimoun relevant de la Province de Khémisset, annonce vendredi un communiqué du ministère délégué auprès du Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement chargé de l’eau.

Cette visite a pour objectif de constater l'avancement des travaux et de s'informer sur les objectifs du projet, qui prévoit de consolider l'alimentation en eau potable des centres environnants, protéger les régions en aval des crues, alimenter les cultures en eau, protéger le barrage Al Kansara des alluvions et produire de l'électricité.

La ministre déléguée chargée de l'Eau, Mme Charafat Afilal, prendra part à cette visite, ainsi que des cadres du ministère, qui présenteront des exposés sur la politique des barrages du Royaume et fourniront des explications sur ce projet d'envergure, ajoute la même source.

La visite, qui s'inscrit dans le cadre de l'interaction du ministère de tutelle avec l'institution législative, consacre le rôle des missions d'information en tant que mécanisme de suivi de l'action gouvernementale et des grands chantiers lancés par le Royaume. NH---TRA. »

 

K6.jpg

 

La solution serait qu’une nouvelle commission parlementaire d’évaluation entreprenne de dédommager, après les vivants, les morts en leur cimetière dont sera extraite une pelletée symbolique avant que le site funéraire soit englouti six pieds sous l’eau.

 

En attendant, les pelleteuses qui ont transformé l'oued Baht en carrière de matériaux de constructions font l'objet de bien des malédictions de la part de villageois désemparés.

 

...à suivre

LA MER EST SANS PITIé

Publié le 21/08/2014 à 08:18 par salvadorali Tags : mehdiya plage mer maitres nageurs sauveteurs imprudence

amis-pc.jpg

 

Séance de bronzage entre une intervention et un sauvetage...

 

STAND-BY.jpg

 

Avec parfois, pour les sympathiques maîtres-nageurs sauveteurs en service chaque été sur nos plages, la tentation de se fâcher sans égards contre certains nageurs ou surfeurs dangereusement imprudents, une fois ceux-ci ramenés sains et saufs sur le rivage.

 

mn1.jpg

Mais la mer, tempère l'un de ces héros, se charge suffisamment d'éduquer les gens...

POUBELLE LA VIE

Publié le 21/08/2014 à 08:12 par salvadorali Tags : été Mehdiya petits boulots étudiants poubelles passants
POUBELLE LA VIE

Vive l'été, la plage de Mehdiya et les mille et un petits boulots que la saison estivale y offre aux étudiants !

Sauf que balayer la corniche serait moins décourageant si les passants faisaient l'effort de jeter leurs ordures dans les poublles prévues à cette fin...

 

A voir sur ce blog :youporn
desktop wallpaper
satanique

DERNIERS ARTICLES :
BONE RENTRÉ SCOLÈRE !
                              ...à suivre!
BOURGEONS SPORTIFS SUR GAZON SYNTHÉTIQUE
  Pause.  Fin de session sous la direction du professeur Younes B., après le match. Le président d’AJIAL, une association sportive de Kénitra, explique aux participants l
BOXE PUBLIQUE
Mardi 30 septembre, quartier Oulad Oujih, Kénitra.
SARDI OU KHNIFRI ? AÏD EL ADHA : L'EMBARRAS DU CHOIX !
Dépendance du supermarché Acima, boulevard Mohamed V, Kénitra, 18 septembre 2014   Sardi à tête blanche ou Khnifri à tête rouge ? Pour trois dirhams de différence au kilo
QUAND LE BÂTIMENT NE VA PAS... RIEN NE VA PLUS!
  L'économiste N°4343 du lundi 25 août 2014 consacré à la colère royale déclenchée par l'éclatement du scandale des malversations à la CGI, n'a pas fini de faire couler d
forum